Alerte actualités :
Mise à jour des conditions générales de vente Solenis
Fermer 686C6711-FB74-47F4-AFEE-14D0F9C09B39

Aligner la stratégie de durabilité sur la voix du client

En 2020, Solenis a lancé un projet de recherche afin d’étudier comment nos clients définissent leurs objectifs de durabilité. Ce blog présente nos principales conclusions.

Par: Richard Brooks | jeudi 8 juillet 2021 | Temps de lecture: 7 minutes

Au cours des deux dernières décennies, les entreprises de presque tous les secteurs ont pris conscience de l’importance du développement des stratégies de durabilité qui abordent la manière dont les questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) sont gérées. Souvent, et avec toutes les bonnes intentions, ces entreprises cherchent à développer leurs stratégies, à évaluer leurs propres processus et à exploiter leurs propres viviers de talents pour trouver des idées et des solutions. 

Bien que cette auto-évaluation soit importante, il est tout aussi important de regarder vers l’extérieur – pour aligner les initiatives de durabilité de l’entreprise sur celles des parties prenantes externes, y compris les clients. En effet, lorsque la durabilité est bien faite, cela crée un scénario gagnant-gagnant dans lequel le fournisseur de la solution, les clients du fournisseur et toute la communauté en tirent parti. 

C’était un facteur essentiel pour Solenis lorsque nous avons décidé  d’intégrer la durabilité dans notre entreprise avec plus de rigueur, de transparence et de responsabilisation. Pour y parvenir, nous savions que nous devions tenir compte des avis de nos clients pour faire avancer notre programme de durabilité. Ainsi, en 2020, Solenis a lancé un projet de recherche pour étudier l’impact des initiatives de durabilité sur les secteurs que nous servons. Nous voulions notamment savoir comment nos clients définissaient leurs objectifs de durabilité, comment ils mesuraient leurs performances et comment ils traduisaient la durabilité en valeur financière. 

Dans cet article, nous passerons en revue les conclusions de la première question : comment les clients définissent leurs objectifs de durabilité.  Les articles de blog suivants se concentreront sur les indicateurs de performance, la valeur financière des investissements en durabilité et, enfin, la façon dont les produits et services Solenis  peuvent être mieux alignés sur les besoins de durabilité des clients. 

Résultats de la recherche 

Dans le cadre de nos recherches, Solenis a analysé un total de 21 entreprises, dont 13 produisent des emballages et des papiers spéciaux, dont quatre produisent des mouchoirs et des serviettes, et quatre produisent les deux. Nous avons évalué les messages sur la durabilité sur leurs sites Web, examiné les rapports de développement durable s’ils étaient disponibles et analysé tous les objectifs et cibles de durabilité publiés. Nous avons également mené des entretiens avec des responsables de la durabilité de ces entreprises pour recueillir des données qualitatives sur leurs réussites, leurs défis et leurs meilleures pratiques. 

Quelques points forts de la recherche sont décrits ci-dessous. 

Cadres établis 

La plupart de nos clients et concurrents se sont tournés vers des cadres établis pour fournir une structure et une crédibilité à leurs efforts en matière de durabilité. Par exemple, 1 les objectifs de développement durable des Nations unies 2 (ODD de l'ONU) sont devenus des repères importants pour la façon dont les entreprises alignent leurs 3 stratégies de durabilité avec les objectifs d'une meilleure société mondiale.4 Établis en 2015, les ODD de l'ONU s'appuient sur 5 les objectifs du millénaire de 2000, 6 qui visaient à réduire l'extrême pauvreté d'ici 2015.       Les dix-sept ODD couvrent un large éventail d’aspects qui affectent la durabilité et agissent comme une charte pour les entreprises, les gouvernements et les organisations à but non lucratif dans le monde entier afin de développer des politiques et des meilleures pratiques en utilisant un ensemble commun d’objectifs. 

Priorités du secteur 

Nos recherches ont également identifié six priorités sectorielles. Ces six priorités, qui correspondent à un ou plusieurs ODD de l’ONU,  ont été fondées sur les connaissances relatives aux tendances en matière de durabilité dans l’ensemble du secteur, ainsi que sur les normes établies par le Sustainability Accounting Standards Board (SASB), une organisation indépendante à but non lucratif qui établit des normes pour guider la divulgation d’informations importantes sur le plan financier en matière de durabilité par les entreprises à leurs investisseurs.  

Chacune de ces priorités est décrite en détail ci-dessous. 

  1. Utilisation et recyclage de l’eau - Comme défini dans les normes de durabilité SASB, les entreprises peuvent recycler l’eau de manière rentable, améliorer les techniques de production pour réduire l’intensité de l’eau et garantir la conformité avec les réglementations relatives aux effluents aqueux. Réduire l’utilisation et de la consommation d’eau grâce à une efficacité accrue et à d’autres stratégies de gestion de l’eau peut entraîner une baisse des coûts d’exploitation au fil du temps et peut atténuer les impacts financiers des réglementations, des pénuries d’approvisionnement en eau et des perturbations des opérations liées aux communautés. 
  2. Changement climatique - Le changement climatique devient une menace majeure pour les entreprises, la sécurité nationale et la sécurité mondiale. Selon une étude de la Fondation Thomson Reuters, plus de la moitié des personnes interrogées estiment que le changement climatique est une « menace majeure », et cette croyance continue d’augmenter à mesure que les chaînes d’approvisionnement, la productivité humaine et l’innovation sont menacées.  
  3. Utilisation et efficacité de l’énergie - La façon dont une entreprise gère son efficacité énergétique, sa dépendance aux différents types d’énergie et aux risques de durabilité associés, et sa capacité à accéder à des sources d’énergie alternatives sont susceptibles d’atténuer l’impact de la variabilité des coûts énergétiques.  
  4. Déchets - Les stratégies de gestion des déchets incluent la réduction de la production, un traitement et une élimination efficaces, ainsi que le recyclage et la récupération, dans la mesure du possible. De telles activités, même si elles exigent un investissement initial ou des coûts d’exploitation, peuvent réduire les coûts à long terme des sociétés et atténuer le risque de responsabilités de remédiation ou de sanctions réglementaires.  
  5. Pollution - Les entreprises qui peuvent réduire de manière rentable les émissions atmosphériques peuvent améliorer l’efficacité opérationnelle, bénéficier de coûts inférieurs et atténuer les risques réglementaires. Dans le secteur de la pâte à papier et du papier, par exemple, les entreprises peuvent tirer parti de l’optimisation de l’utilisation des fibres recyclées pour équilibrer leurs compromis environnementaux et économiques. Les entreprises peuvent réduire les polluants dans le processus de fabrication de pâte à papier en utilisant un traitement secondaire de l’eau, des précipitateurs électrostatiques et des épurateurs.  
  6. Technologie - Les entreprises qui utilisent des technologies innovantes pour améliorer leurs processus et se démarquer de leurs concurrents peuvent également améliorer leurs performances financières et la valeur de leur marque. Même si SASB ne cite aucun indicateur quantitatif pour mesurer les impacts technologiques, elle fournit des objectifs qualitatifs quant à la façon dont les progrès technologiques pourraient être utilisés, y compris : l’utilisation de technologies qui offrent une réduction de la consommation d’eau et un recyclage accru de l’eau ; l’utilisation d’outils et de technologies pour analyser l’utilisation de l’eau, les risques et les opportunités ; et des stratégies à long terme qui incluent des reconceptions de processus et des innovations technologiques qui réduisent le retrait de l’eau douce. 
Valeurs nominales 

Enfin, nos recherches ont montré que bon nombre de nos clients sont très bien notés ou impliqués dans d’autres initiatives de développement durable telles qu’EcoVadis, Together for Sustainability, la Fondation Ellen MacArthur, l’initiative Science Based Targets, le Pacte mondial des Nations Unies et le CDP, entre autres. Alors que le développement durable devient une priorité encore plus importante dans l’économie mondiale, les systèmes de notation, tels qu’EcoVadis, deviennent des mesures essentielles pour évaluer les fournisseurs. Solenis, par exemple, a reçu le statut d’Or d’EcoVadis  en 2019 puis en 2021, un honneur réservé aux cinq pour cents des  entreprises les mieux notées.  

Blog-EcoVadis-Medal-580x340.jpg

Une taxonomie viable 

Sur la base de cette étude, Solenis est parvenu à UN système qui cartographie efficacement sa stratégie ESG aux priorités les plus significatives pour notre secteur et nos clients. Le schéma ci-dessous illustre cette taxonomie, qui aligne les six priorités identifiées avec les ODD des Nations Unies et établit EcoVadis comme un système de notation crédible pour démontrer la performance. Notez que bien que tous les Objectifs soient essentiels, certains Objectifs – tels que l’Eau propre et l’assainissement, la Consommation et la Production responsables et l’Action pour le climat – s’élèvent à la surface en tant qu’objectifs prioritaires de développement durable pour Solenis en tant que fournisseur de produits chimiques pour les opérations à forte consommation d'eau. 

Blog-Sustainability-Taxonomy-580x340.jpg

L’important ici n’est pas la taxonomie en soi, mais la manière dont elle a été construite, fermement sur la base de données des clients et du secteur. Cela garantit que nous ne construisons pas une stratégie de durabilité pour satisfaire nos propres besoins internes, mais pour satisfaire les besoins des entreprises que nous servons. En effet, nous nous efforçons d’être le fournisseur le plus fiable de chaque client en résolvant les problèmes avec les bonnes personnes, la bonne expérience et la bonne technologie.  

Il s’agit du premier blog d’une série consacrée à la façon dont Solenis a préparé sa stratégie de durabilité. Dans notre prochaine présentation, nous allons étudier comment nous avons évalué nos offres de produits et de services pour mieux nous aligner sur la durabilité. 

Richard Brooks

Directeur marketing mondial – Emballages de consommation

Richard a rejoint Solenis en 2017 après une carrière de 35 ans chez DuPont et Sonoco. Il est passionné pour l’innovation et la croissance collaborative et aime travailler avec des équipes interfonctionnelles mondiales pour offrir des solutions durables et nouvelles au monde entier.